Vidéoprojecteurs avec ou sans lampe ? 7 facteurs à prendre en compte

lamp and lamp-free projectors

Lorsque vous souhaitez acheter un vidéoprojecteur sans lampe, il est important de connaître toutes les données. Si vous comparez un vidéoprojecteur à lampe avec un vidéoprojecteur à LED ou à laser, vous vous apercevrez rapidement qu’ils possèdent tous leurs propres avantages dans certains facteurs clés comme le coût, la qualité d’image ou la taille. Tel vidéoprojecteur fonctionne mieux dans certaines situations, et inversement. Dans quelles situations l’un vaut-il mieux que l’autre ? Découvrez cela par vous-même.

Découvrez-en plus sur les types de vidéoprojecteurs ou cliquez ici pour les comparer directement. 

Il existe différents types de projecteurs : à LED, à laser ou à lampe. Vous êtes curieux de connaître les différences entre ces variations, au-delà du « avec vs sans lampe » ?

Si oui, nous avons de bonnes nouvelles. Découvrez dans cet article la comparaison complète entre les vidéoprojecteurs à LED, laser ou à lampe. Cela vous permettra de prendre une décision réfléchie sur votre achat de vidéoprojecteur à lampe ou sans.

Description des vidéoprojecteurs à LED, à laser ou à lampe

Dans le but de projeter, les vidéoprojecteurs ont besoin d’une source de lumière. Certains utilisent des LED, d’autres des lasers et d’autres des lampes. Les vidéoprojecteurs à lampe sont les plus anciens et aussi les moins onéreux. Ils utilisent des ampoules à mercure et ont une longévité relativement courte. Les vidéoprojecteurs à LED ou laser, eux, sont beaucoup plus modernes et soucieux de l’environnement : ils possèdent une longévité allongée.

Lamp or Lamp-Free Projectors

7 facteurs qui différencient les vidéoprojecteurs à lampes de ceux sans lampe

Les courtes comparaisons sont tout simplement … courtes. Cependant, il ressort 7 facteurs différenciant les vidéoprojecteurs composés des trois sources différentes de lumières que sont la LED, le laser ou la lampes. Même si la source de lumière, le coût, la luminosité sont les choses évidentes à prendre en considération, les acheteurs vraiment concernés auront sans doute besoin d’informations plus approfondies. C’est ainsi que des facteurs additionnels comme la qualité de la couleur, le temps de démarrage, la présence d’un effet « arc-en-ciel » et le bruit de la machine entrent en jeu.

1. Durée de vie

La plupart des gens souhaitent acheter la version la plus récente d’un produit, mais à la fin de la journée, ils souhaitent aussi que leur nouvel achat fonctionne encore. C’est pourquoi la durée de vie de la source lumineuse d’un projecteur est très importante. Il serait fâcheux d’investir son argent dans un produit qui ne fonctionne plus, peu de temps après son achat. Heureusement, dans le secteur des vidéoprojecteurs même la plus petite durée de vie pour les différentes sources lumineuses sera supérieure à un an d’utilisation continue.

En y regardant de plus près, les vidéoprojecteurs à lampe, laser ou LED prétendent avoir respectivement une durée de vie de 10K, 20k ou 30k. Cela équivaut à environ 14, 28 et 42 mois d’utilisation en continue. N’oubliez pas que ces indications concernent la durée d’utilisation et non pas de possession. Si vous possédez un vidéoprojecteur à LED pendant 42 mois, il ne va pas tout d’un coup, arrêter de fonctionner. Par exemple, si vous n’utilisez votre vidéoprojecteur à LED que 6 heures par jour, la source de lumière pourra sans doute fonctionner à peu près 7000 jours … soit 19,2 années !

2. Coût

L’argent est ce qui fait fonctionner le monde et ne devrait pas être dépensé tout d’un coup. C’est pourquoi le coût d’un produit est vraiment important. Et cela est souvent étroitement relié au revenu de la personne. Généralement, nous souhaitons tirer la meilleure valeur de l’argent que nous avons gagné, et ne pas jeter cet argent par la fenêtre. Ce concept s’applique absolument à tous les produits de projection, que ce soient des vidéoprojecteurs à LED, à laser ou à lampe.  A cet égard, les consommateurs devraient s’intéresser au CCV, le coût du cycle de la vie, d’un produit. Cela va au-delà du chiffre initial de vente et considère les potentiels coûts de réparation et de remplacement qui pourront être nécessaires pour prolonger la durée de vie d’un produit.

Lorsqu’il s’agit d’argent, les projecteurs à lampes sont considérés comme étant vraiment accessibles tandis que les projecteurs à LED ou laser sont relativement plus chers. Cependant le CCV est un bon égaliseur, car dans ce cas les projecteurs à lampes sont plus facilement réparables ou remplaçables. Mais les coûts d’un vidéoprojecteur à laser semblent être un avantage lorsqu’ils se confrontent au CCV plutôt pauvre d’un vidéoprojecteur à lampe. Cela donne en effet à réfléchir.

3. Effet « arc-en-ciel »

Dans presque chaque produit, il existe des bugs. Parfois cela peut être amusant et parfois c’est vraiment très embêtant voire handicapant. Les vidéoprojecteurs ne sont malheureusement pas exemptés de bugs. Ils connaissent l’effet « arc-en-ciel ». Pour comprendre mieux cet effet, essayez d’imaginer comment chaque type de projection génère de la couleur. A cet égard, il peut y avoir des moments occasionnels où la roue chromatique est trop lente, et l’image projetée est mélangée à des couleurs indésirées. Tel est l’effet arc-en-ciel.

Les vidéoprojecteurs à lampe ou à laser sont sujets à connaître l’effet arc-en-ciel, les vidéoprojecteurs à LED, eux ne le sont pas. Cette possibilité de bug est dû à la présence optionnelle de deux roues chromatiques, dans lesquelles l’effet arc-en-ciel peut être filtré avant qu’il soit projeté sur l’écran. En outre, les vidéoprojecteurs à LED n’ont pas de roue chromatique et produisent la couleur d’une façon native. Ils ne sont donc pas enclins à l’effet arc-en-ciel.

4. Luminosité

Pourquoi avoir un projecteur, si c’est pour ne rien voir ? Peut-être, vous n’y pensez pas souvent, mais la luminosité d’un écran est d’une importance critique et est un facteur massif sur lequel votre décision finale doit se faire.

Lorsqu’on parle de projecteurs, la luminosité est exprimée en lumens, mesure standardisée par l’American National Standards Institute (ANSI). A cet égard, plus grand est le nombre, meilleure sera la luminosité. Les vidéoprojecteurs à lampes revendiquent une capacité de plus de 2000 ANSI lumen, tandis que les vidéoprojecteurs à laser en offrent plus de 3500 avec des options de redimensionnements supplémentaires par le biais de modules attachables. Les vidéoprojecteurs LED, d’autre part, ne peuvent pas aller à une valeur de lumen supérieure à 2000. Cependant dans leur cas, il ne faut pas prendre ce nombre comme pure valeur nominale. Les LED se rattrapent grâce à une meilleure qualité perceptuelle d’image. Cela est dû à la saturation de la couleur améliorée, ce qui permet aux vidéoprojecteurs à LED de sembler posséder une meilleure qualité d’image.

Apprenez-en plus sur les lumens ici : Que sont les lumens ? Et comment les utiliser pour choisir un projecteur ?

Lumen Counts for Specific Settings

5. Permorfance de la couleur

4K ! 8K ! OLED ! Ces mots de la haute technologie qui font le buzz sont pandémiques dans l’industrie des produits visuels au niveau du consommateur. « 4K » fait référence à un niveau de résolution et OLED à une exitance. Le consommateur peu renseigné pourrait penser que ces deux valeurs indiquent une haute performance. Cette confusion dépasse la question de la qualité de la couleur, ce qui est en effet un élément séparé de la résolution ou de l’exitance de la lumière et est en fait déterminé par le gamut de couleur et la saturation.

Le gamut de couleur fait référence au spectre de couleurs qui peuvent être identifiées par l’œil humain, un standard que chaque appareil visuel possède. La saturation couleur d’un appareil d’affichage indique l’intensité des couleurs présentes sur le gamut. Lorsqu’il s’agit de vidéoprojecteur, chacune des variantes, à LED, laser ou à lampe, utilise le même standard de couleur, Rec 709.  Cependant, les vidéoprojecteurs à LED vont un peu plus loin. Ils ont la capacité d’offrir une saturation de couleur 125% supérieur à la norme.

6. Durée de démarrage

Nous l’avons compris : vous avez besoin que votre appareil fonctionne, et cela tout de suite. Vouloir être satisfait est quelque chose de naturelle. C’est la raison derrière l’avancée et la popularisation de la mémoire flash et d’autre avancés « instantanées » ces dernières années. Repensez à vos années d’écoles, lorsque le projecteur prenait une minute ou deux pour s’allumer correctement. Le temps était gâché, et grâce aux avancés mentionnées juste avant, cela n’arrivera plus jamais.

Les différents types de projecteurs se distinguent grâce à leur capacité de s’allumer le plus rapidement possible. Les LED et Laser ou les vidéoprojecteurs sans lampe répondent exactement à vos souvenir d’école : des périodes de chauffe et de refroidissement, qui peuvent prendre jusqu’à 2 minutes, avant et après l’utilisation.

7. Taille et bruit

Les produits technologiques les plus populaires de notre époque, sont ceux qui remplissent le mantra « plus c’est petit, mieux c’est ». Nos téléphones sont tout petits, nos télés sont plates, et nos voitures sont certainement plus petites que celles des décennies précédentes. Ces exemples n’ont aucune importance, cependant l’intérieur du produit, elle, l’est. Pensez-y : vous pouvez avoir un petit appareil, bien conçu, mais si les composants internes ne sont pas à la hauteur, vous avez gâché votre argent. Saviez-vous que certaines de ces machines font beaucoup de bruit lors de leur utilisation ? C’est exactement ce que nous voulons vous éviter.

C’est pourquoi la taille et le bruit des machines sont des facteurs très importants à prendre en compte avant d’acheter un vidéoprojecteur. Ceux sans lampe sont les maîtres dans ce royaume. Les meilleurs pour ça, avec des conceptions compactes et des machines à bruit réduit sont les vidéoprojecteurs à LED. Les vidéoprojecteurs, grâce à leur système de projection laser composé d’un élément thermique, sont légèrement plus grands et plus bruyants. Quant aux vidéoprojecteurs à lampes, ils sont à l’arrière du peloton à cause de leur grande taille.

Apprenez-en plus sur la largeur d’image que vous pouvez obtenir de votre appareil : Choisir le vidéoprojecteur avec la résolution dont vous avez besoin.

Se décider entre les vidéoprojecteurs avec ou sans lampe 

La décision finale, d’acheter un vidéoprojecteur avec ou sans lampe est la vôtre. Nous avons fait ici le nécessaire pour vous fournir les données pertinentes pour faire un choix avisé. Si la luminosité est votre intérêt principal, un vidéoprojecteur laser semble être le meilleur choix. Si c’est le cas, nous vous recommandons les vidéoprojecteurs suivants : LS800HD, LS800WU, or LS830.

Enfin, si vous êtes plutôt intéressé par l’achat d’un vidéoprojecteur qui, même si ce n’est pas le moins cher ni le plus lumineux, excelle dans tous les autres facteurs, dont la durée de vie, la performance chromatique, la taille, le bruit de la machine, et sans effet « arc-en-ciel », alors un vidéoprojecteur à LED, sans lampe, est le plus adapté à votre domicile. Nous vous recommandons soit le vidéoprojecteur X10-4K soit le vidéoprojecteur portable M1.